L’ouverture d’un compteur EDF : les démarches à entreprendre



Infos fournisseur énergie

L’installation du réseau et la pose d’un nouveau compteur sont du domaine d’ERDF, en effet, c’est cette entité qui s’occupe de toute l’installation physique. EDF quant à elle, s’occupe de l’acheminement et de la distribution de l’électricité. On entend donc souvent par l’ouverture d’un compteur EDF, l’ouverture d’un contrat. Dans un premier temps il est donc nécessaire de savoir si une arrivée d’électricité est déjà opérationnelle dans le logement. Existe-t-il déjà un compteur raccordé au réseau. S’il n’y a rien, il faut faire intervenir ERDF pour la pose d’un compteur et le raccordement au réseau, mais s’il y a déjà un compteur, il est possible de faire l’ouverture d’un contrat de consommation d’électricité auprès d’EDF ou d’un autre fournisseur d’énergie.


Pour faciliter l’ouverture d’un compteur, il peut être utile de donner le nom de la personne qui avait le contrat précédemment, locataire ou propriétaire. L’adresse est également nécessaire, et il sera demandé des coordonnées bancaires.


En travaux ? Faites ouvrir un compteur de chantier !


La première chose à savoir est la durée de ce compteur de chantier. Sera-t-il utile de l’avoir pour moins ou pour plus de 28 jours ? En effet, la nature du contrat ne sera pas la même en fonction de la durée des travaux. Certains éléments vont définir le type de compteur que vous aurez. Le chantier est-il équipé, partiellement équipé ou pas du tout équipé d’un point de vue électrique ? Avez-vous besoin d’une puissance du compteur de 36kVA ou bien de plus que ça ? C’est en fonction de vos besoins que vous pourrez déterminer le contrat dont vous avez besoin. Vous pourrez également louer un compteur s’il n’y en a pas d’installé. En effet, il peut être utile d’en louer un pour faire le gros œuvre et d’installer le définitif uniquement à l’entrée dans la maison.


fr be lu ca